A+ A-
PatrimoineFouilles archéologiques : le rempart romain livre ses secrets mercredi 29 août 2018

Fouilles archéologiques : le rempart romain livre ses secrets

Pour la cinquième année consécutive, l'INRAP a mené un chantier de fouille d'été sur le secteur du rempart romain situé colline Montaury. Après avoir dégagé les bases de plusieurs tours romaines, cette année ce sont de multiples tombes antiques qui ont été mises à jour autour de la tour la plus proche de la route de Sauve. Plus de trente sépultures, essentiellement des périnataux, ont déjà pu être étudiées sur un espace réduit.
C'est la première fois qu'est fouillée sur Nîmes une telle quantité de ce type d'inhumation. Les fouilles antérieures ont livré des tombes de périnataux généralement dispersées et en très faible quantité alors qu'il pourrait s'agir ici d'une nécropole au pied même du rempart et de la tour.
Du mobilier archéologique est parfois associé aux défunts (vases céramique, monnaies, dépôts divers en offrande aux dieux Manes). Du mobilier lapidaire dont une corniche complète en grand appareil appartenant à la tour a également été trouvé.  La Ville de Nîmes soutient ces fouilles en mettant à disposition un local d'hébergement durant el chantier et a classé cette zone non aedificandi en vue de sa préservation.

 

 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.